Tout savoir avant de louer un appartement

Les conseils à suivre avant de signer un bail de location

 

© Photo de Maria Ziegler sur Unsplash

Vous démarrez dans la vie et chercher à prendre votre envol ? Louer un logement, de la recherche à l'emménagement, n'est pas chose facile. Savez-vous ce qu'il faut vérifier avant de signer un contrat de location ? Quels documents peut-on vous réclamer ? Voici, quelques conseils pour vous aider à passer cette étape en toute sérénité.

Avant la visite

Vous avez défini votre projet et avez repéré votre potentiel nid douillet. L'heure est donc à votre première visite.

Préparer votre dossier de location

Sur le marché tendu qu'est celui de la location, les logements se louent à une vitesse déconcertante, particulièrement dans les grandes villes.

 

A situations similaires, au-delà de rassurer votre éventuel bailleur sur votre solvabilité et situation financière, démarquez-vous en soignant votre dossier de location et en le préparant à l’avance. De cette manière, avec un dossier complet et les documents classés dans l’ordre, vous démultipliez vos chances de remplir les conditions.

 

La loi limite le nombre d’éléments exigibles par le bailleur ou l’agence :

  • une pièce d’identité en cours de validité ;

  • un justificatif de domicile ;

  • un contrat de travail / de stage ou une attestation employeur ;

  • le dernier avis d’imposition,

  • les trois derniers bulletins de salaire ;

  • les dernières quittances de loyer du dernier logement loué ;

  • si étudiant : une carte d’étudiant ou un certificat de scolarité et un avis de bourse.

L’ensemble de ces pièces peut également être exigé pour votre garant ou votre / vos colocataire(s).  Pour le reste, il est illégal de demander tout document supplémentaire (extrait de compte, dossier médical, photo, ...).

 


Bon à savoir. Pour le montant de votre mensualité, il vous est possible d’accéder à la propriété avec MAISONS BEBIUM.


Recenser tous les frais annexes au loyer

Outre le montant du loyer, les charges locatives sont à la charge du locataire et sont à évaluer au plus près pour éviter les mauvaises surprises :

  • le dépôt de garantie ;

  • la taxe d’habitation ;

  • l’assurance habitation ;

  • les frais liés à la gestion locative si agence ;

  • les dépenses courantes (eau, électricité, etc.) ;

  • les frais liés à l’entretien courant.

 

Demandez au bailleur et au locataire en place si possible. Enfin, il est illégal de demander quelconque chèque de réservation.

Visiter le bien

Scrutez. Votre priorité est de vous assurer du bon état et du bon fonctionnement de votre future location pour éviter les mauvaises surprises : humidité, luminosité, chauffage, bruit, etc.

Appréhender l'environnement

Il est important de vérifier l’environnement global : circulation, transports en commun, verdure, animation, entretien des parties communes... 

 

Posez vous les bonnes questions. Existe-t-il un vis-à-vis ? Le logement a-t-il pignon sur rue ou se trouve-t-il en fond de cour ? Pour assurer votre sérénité, si vous croisez les voisins au détour d’une rue, profitez-en pour vous faire une idée de leur sympathie et … du quartier.

Valider l'accès à internet

Puisqu’aucune loi n’oblige le bailleur à vous le fournir, seul un devoir d’information lui incombe. Quelle est la qualité du débit internet dans le quartier ? Armez vous de votre téléphone et réalisez des tests et / ou contactez votre fournisseur d’accès.

Vérifier l'humidité

Souvent signe d’une mauvaise ventilation, observez la présence d’humidité voire de moisissures près des fenêtres, dans les coins et sur les murs. Et ce, en particulier dans les pièces dites humides comme la cuisine ou la salle de bains.

 

Dans le même objectif, traquez les fuites en tirant la chasse d’eau, en ouvrant les robinets et vérifiez la tuyauterie.

Jauger la luminosité

De quelle manière la pièce est-elle éclairée en pleine journée comme en fin de journée ? Est-ce un éclairage naturel ou artificiel ? Quelle est l’exposition de l’appartement ? Au-delà de la clarté, à vous de voir de quelle manière vous évoluez dans votre logement. Par exemple, si vous appréciez particulièrement la lumière de fin de journée, vous devrez choisir une orientation sud-ouest.

Evaluer l'isolation

Quel est le mode de chauffage existant (chauffage central, individuel au gaz, électrique, convecteurs...) ? Est-ce qu’il fonctionne correctement ? Allumez tous les radiateurs et vérifiez qu'ils chauffent.


N’hésitez pas à demander au locataire, précédemment en place, de vous montrer ses dernières factures d'énergie pour avoir un ordre d’idées sur votre éventuelle consommation. 

 

Autre point important concernant l’isolation thermique : l’état des huisseries et fenêtres qui peuvent être sources de déperdition de chaleur. Dans tous les cas, sachez que le bailleur est tenu de fournir un bilan de performance énergétique (DPE) à la signature du bail. 

 

Enfin, tendez l’oreille pour vérifier l’isolation phonique. Des bruits vous parviennent-ils ? Sont-ils supportables ? Les fenêtres sont-elles double vitrage ? La date de construction du logement et ses éventuelles rénovations peuvent également vous aiguiller.

Vérifier l'installation électrique

Passez au crible fin et testez les prises, interrupteurs et divers appareils électriques (hotte, plaque de cuisson, four, etc.) du logement. Tout comme le fait, qu’il y ait ou non des sorties au plafond et sur les murs pour vos appliques et suspensions. Les fils électriques doivent être en bon état, aucun ne doit être dénudé.

Après la visite

La visite se concrétise et la signature du bail se profile. C’est la dernière ligne droite pour louer votre logement !

Étudier le contrat de location

Les éléments suivants sont indispensables à l’élaboration du contrat de bail :
 

  • Nom et domicile du propriétaire et du ou des locataires ;

  • Date de prise d’effet et durée du bail ;

  • La mention “bail d’habitation” ;

  • La description du logement et ses équipements ;

  • La nature et le montant des travaux effectués depuis le dernier contrat ;

  • Le montant du loyer et le mode de règlement ;

  • Le montant du dernier loyer acquitté par le dernier locataire ;

  • Le montant du dépôt de garantie.

 

Les charges locatives doivent être également détaillées dans le contrat de location exempte de toute clause abusive. Ainsi, aucun minimum de temps dans le logement, interdiction de fumer ou d’avoir un animal ne peut être imposé.

 

Pour une location meublée, la durée du bail doit être d’un an minimum. Quand, dans le cas d’un bien non meublé, la durée s’étend à 3 ans.

Quel que soit le logement, il doit être assuré. En dernière étape, faites jouer la concurrence et gardez en tête que les assureurs proposent des extensions de votre contrat habituel.

Examiner les documents annexes au bail

Le bailleur est tenu de vous fournir un certain nombre d’annexes :

  • Un diagnostic technique ;

  • L’état des lieux d’entrée ; 

  • La liste des équipements d’accès : fibre, câble... ;

  • Un extrait du règlement s’il s’agit d’une copropriété ;

  • Un état de l’installation intérieure de l’électricité et celui du gaz ;

  • Une notice informative sur vos droits et obligations.

Réaliser l'état des lieux d'entrée

Pour éviter toute situation épineuse, mentionnez le moindre défaut vu : la présence des équipements, leur état, etc. Cette étape conditionne la restitution, ou non, du chèque de caution lors du départ du locataire et tout élément non signalé sur l’état des lieux d’entrée pourra lui être imputé. 


Bon à savoir. En tant que locataire, vous disposez de 10 jours pour demander au bailleur de compléter l’état des lieux d’entrée si vous voyez un défaut que vous n’aviez pas remarqué le jour même.

MAISONS BEBIUM s'investit à vos côtés

C’est officiel, vous êtes désormais locataire(s) et  payez, tous les mois, un loyer à votre propriétaire. Sachez que pour ce même loyer, il vous est possible de devenir propriétaire sans changer votre mode de vie. 

Vous êtes locataire(s) ? Chez MAISONS BEBIUM, nous vous offrons la possibilité de devenir propriétaire d’une maison clés en main, à partir de 590 € par mois. A chaque étape clé de votre projet de construction, nous vous accompagnons.

Vous avez des questions ? Contactez-nous et abordez votre projet en toute sérénité.