Comment protéger son intérieur du froid

Comment protéger son intérieur du froid

10 février 2018 / Bon à savoir

Nous sommes en train de vivre une fin d'hiver particulièrement rigoureux. Mais comment protéger son intérieur du froid, afin de préserver votre confort intérieur et également vous permettre de ne pas faire exploser votre facture énergétique avec une sur-consommation de chauffage. Maisons Bebium vous explique comment protéger son intérieur du froid de manière efficace et durable.

Protéger son intérieur du froid

Au-delà de la chute des températures, votre maison peut être exposée à des conditions extérieures brutales à cause du froid.

Vous devez au préalable équiper votre maison pour résister à un froid extrême, aux conditions climatiques qui varient rapidement et aux multiples dégradations dues au froid (gelée, neige, pluie verglaçante, intempéries etc...). Il convient de ne pas attendre que les prévisions météo soient défavorables pour commencer les préparatifs nécessaires.

Pour protéger son intérieur du froid, il faut identifier les entrées

Il existe beaucoup d'endroits dans votre maison qui peuvent laisser entrer l'air frais de l'extérieur dans votre maison.

Une des principales portes d'entrée de cet air froid se trouvent autour des fenêtres. Les anciennes fenêtres, notamment celles équipées de cadres en bois ou encore les fenêtres à simple vitrage ou décoratives perdent de la chaleur et favorisent l’entrée des courants d’air dans votre intérieur en hiver.

La porte d'entrée est aussi un formidable accès pour l'air frais, notamment le cadre de la porte et le bas de porte. Pour protéger son intérieur du froid, il vous faut identifier les espaces et entrée de l'air frais sur les fenêtres et les portes.

Une cheminée entièrement ouverte permet l’infiltration de l’air froid, lorsque le feu n'est pas allumé.

Pour des raisons esthétiques, certains propriétaires essaient de dissimuler leur radiateur derrière un grand meuble, bloquant le passage de l'air chaud dans la pièce. Les couvercles de radiateur réduisent aussi l'efficacité de votre chauffage central.

Enfin, les planchers peuvent être responsables jusqu'à 10% de perte de chaleur, s'ils ne sont pas isolés. Les sols carrelés sont connus pour être très froids et leur surface froide provoque accélère la perte de chaleur intérieure.

Les conséquences du froid sur votre consommation énergétique et votre santé

La chute des températures extérieures peut faire de votre maison un véritable cauchemar, si vous n’aviez pas pris vos dispositions pour y faire face.

La grippe chez les personnes âgées et les jeunes enfants est un phénomène beaucoup plus fréquent en hiver. Les troubles respiratoires sont aussi courants chez les personnes âgées. À des températures inférieures à 16 degrés, l'humidité peut rapidement se développer et les moisissures entraînent une altération des fonctions respiratoires.

Vivre dans un environnement froid peut également entraîner des fluctuations de la pression artérielle. Au-delà du confort d'un cocon à température régulière et modérée, lutter contre le froid est aussi important pour la protection de votre santé.

En fermant les portes et les fenêtres en hiver, l'humidité est piégée à l'intérieur de votre maison, des odeurs stagnantes se créent et les particules comme les microbes, la poussière, les acariens, les microbes, se développent. Le système de chauffage a tendance à sécher l'intérieur et favorise la contraction des matériaux intérieurs et les fissures dans les cloisons sèches.

Des gestes, habitudes peuvent vous aider à lutter durablement contre ces phénomènes, mais c'est surtout au début de la construction de votre maison que vous pouvez faire le nécessaire.

Les solutions face au froid

Lors de la construction de votre maison, assurez-vous que votre maison respecte la réglementation thermique RT 2012.

Celle-ci impose l’isolation des parois en contact avec l'extérieur pour un niveau élevé de confort thermique, comme les portes, fenêtres ou encore les murs via l'isolation thermique extérieure.

Nous pouvons citer à travers ces normes, l’avantage financier à travers la réduction d’impôts sur l’achat de fenêtres à double vitrage. Ces systèmes sont reconnus pour éviter la perte de chaleur en hiver et les ponts thermiques.

Vous pouvez aussi renforcer l’isolation existante des murs pour garder votre maison à une température modérée et confortable.

Vous devez nettoyer (filtre), contrôler voire changer votre chauffage si ce dernier est vieux de plus de 15 ans. D'ailleurs, il est souvent d'usage d'augmenter la température d'une pièce lors des périodes froides. Or, si le chauffage vous permet d'augmenter la température de la pièce, vous ne devez pas "surchauffer". La baisse de la température sera encore plus perceptible.

En fermant les portes inutilisées, en isolant le grenier, en fermant le conduit de cheminée ou encore à changeant les joints des portes et fenêtres, vous conservez plus facilement la chaleur intérieure.

Protéger son intérieur du froid, c'est une question récurrente que nous avons chez Maisons Bebium. Pour cela, nous vous conseillons sur le choix de l'orientation des pièces à vivre, afin que vous puissiez profiter des effets, de la lumière et chaleur naturelle du soleil. Dans la construction de maison bioclimatique, nous cherchons à vous livrer une maison clé en main qui respecte les normes de la RT 2012, notamment pour répondre aux exigences d'isolation thermique et vous permettrent de protéger durablement votre intérieur du froid.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

30 ans d’expérience

Respect des délais
de livraison

Garantie parfait
achèvement

Une solution
sur-mesure